【国际参考】WHV: 武汉准备验测全部人口 Wuhan veut tester toute sa population

— 【巴黎】,2020年5月12日,世界报

Version française ci-après

自从“新型冠状病毒” WHV 问世后 (美方称是“武汉病毒” WHV;中方称是“美国军人带到武汉”,White House 是“白宫”,也是 WHV ;这次防疫工作很有问题的 WHO,World Health Virus 还是 WHV ),各种人类文明的底线不断被“突破”

各位看官可知,在1968年,世界有过一次【香港病毒】,以至 100多万人口去世,而法国有35000人去世(仅1969年底)。而这个【香港病毒】起源于中国中部(也是武汉?)。。。 请听上面的音频,法国世界报的“调查/追查”报告

还是法国【世界报】,天朝在温家宝时期,因为他家族的贪污腐败被【世界报】等世界主流媒体报道后,“利用国家机器,保护个人利益?”,将这些媒体给封杀。

今天这里转发一篇它们关于【武汉近情】的报道,法文原版在这里

在法国,这个没事愿意争吵各种话题的国度,这几天在为什么事情“操心”? 为了 COVID 是 “阴性” 还是 “阳性” 🙂

不是你中了后,测试结果是“阴性” 还是 “阳性”

是 Covid 这词, 是 le Covid, 还是 la Covid ?

法国法兰西学院40位院士(缺几位,过世了)讨论结果: LA Covid

下面是“病毒大背景”:(客观信息,无评论)

2019年底,中国重要城市 武汉 出现新型冠状病毒,基于当地政府“无能无知无效”,其病毒扩散导至全中国一个多月处于“暂停”或戒严状态。由于信息不透明及对官方数字缺乏信任,民间有各种恐怖信息,无法证实(有非官方估算,每天就有近2000尸体被火化,远超出正常状况)。武汉于4月8日解禁

武汉病毒处于失控时, 它伴随中国及外国游客“潜入”世界部分国家,今日各位已经看到其恶果。与此同时,世界各地的华人华裔抢购买空所在国的口罩,寄给他们家人或灾区。这些举动在很多国家造成负面影响,因为被“中国游客”带去的病毒,使那些国家也需要口罩自卫。在他们看来“你把病毒带来,还把口罩买空,使我们无法防治?”。近日,欧美(部分有理念的)华人又开始亡羊补牢“进口口罩”以弥补前期造成的坏影响。也有很多是借机发“灾难财”

随着疫情在国际上的散延导致世界(2020年5月5日)近 24 万人死亡,外加疫情初期很多有意无意的“只是一个特别的流感,流感死的人更多”等谣言,及在中国只有3000多人死于病毒的官方数字,导致欧美各国不够重视防备措施。世界处于水深火热抗疫工作时,中国厂商大发“灾难财”,出口低略医疗产品,政府则大搞【口罩外交】。

大外宣媒体发挥能量,一方面努力推卸责任,一方面丢锅美国,各种烟雾弹谣言遍地皆是。中国驻法国大使馆网站发表“谣言”信息,大使被法外交部召见去接受【官方抗议】

与此同时,欧洲众多国家(特别是意大利)病情加剧。近日美国情况更为惨重,已有 68,279 死于 冠型病毒。这次病毒被视为“战争行为”,美国及世界准备什么反击报复行为?有各种论述。比较和平的方案是将“罪魁祸首”拉到国际法庭进行审判

法国自3月中决定关闭不重要(除食品店,药房,银行)店面,禁止聚会后,决定延续【戒严】至5月11日,外出需要“通行证”。 法国5月11日解封,远出100公里以外的,需要“通行证”。出门需要戴口罩,否则罚款

法国医疗系统受到极大压力,部分地区处于“崩溃”状态。外加华人将医护用品(口罩等)全部买空,使法方(警察医护人员)处于困境。每天晚上8点,全法国居民在窗口鼓掌以对医护人员表示【敬意】。目前法国因冠型病毒过世人多为老年人(80岁左右),经济主力没有受到创伤

中国政府拼【复工】,可复工的工厂没有订单,仍有很多处于停工倒闭状态。同时很多工厂“莫名其妙”地起火被摧毁

乌云下一丝光明:法国南部一世界著名(传染病)专家 Pr Didier Raoult,宣布通过一“老药”(便宜,量产)可以得到75%治愈率这是他在法国南部的演讲

请按这个【连线】,可见他是世界排名第一的专家。钟南山(communicable diseases 传染病)没名,他只是一种“肺病小专家” 🙁 (打开连线后,选中国,他只是排名中国第五,世界“无名”)

À l’Institut hospitalo-universitaire à Marseille, le Professeur Raoult annonce que les premiers essais de la chloroquine sont spectaculaires contre le coronavirus. Ce médicament est déjà utilisé contre le paludisme.

 

Pr Didier Raoult

在这种危机时刻,信息的【透明与真实】极为重要,特在此将国际其他媒体的报道供给各位看官


Face à la menace d’une nouvelle vague, Wuhan veut tester toute sa population

Après l’apparition de six cas, la ville a décidé de mener un dépistage systématique de ses 11 millions d’habitants.

Wuhan ne veut rien laisser au hasard : la ville, qui fut le premier foyer de l’épidémie de Covid-19, veut tester l’ensemble de sa population après la découverte de six nouveaux cas en deux jours.

Concrètement, l’objectif est peu réaliste et, d’après les experts, peu utile, mais les dirigeants de la métropole du centre cherchent peut-être aussi à afficher leur efficacité, à dix jours de l’Assemblée nationale du peuple qui se tiendra à Pékin à partir du 22 mai, soit deux mois et demi plus tard que prévu à cause de l’épidémie. Cette surenchère illustre aussi la difficulté à atteindre l’objectif de zéro cas, alors que des nouveaux foyers épidémiques continuent d’apparaître çà et là en Chine, poussant les autorités locales à confiner à nouveau des quartiers ou des villes entières.

A Wuhan, ce sont 5 000 habitants d’une résidence du district de Dongxihu qui se retrouvent à nouveau en quarantaine. A l’origine de ce petit foyer, un homme âgé de 89 ans qui aurait fait une rechute, plus d’un mois après avoir apparemment présenté des symptômes bénins de la maladie, a fait savoir la commission pour la santé de la ville. Il a contaminé sa femme, mais les quatre autres personnes infectées n’ont pas eu de contact direct avec le couple.

Face au risque de nouvelle vague, les autorités de la ville ont décidé de tester toute la population. Les responsables des districts ont reçu l’ordre de soumettre leur plan de bataille mardi midi, d’après un document interne diffusé par les médias locaux. « Tous les districts doivent se préparer à conduire des tests aux acides nucléiques sur l’ensemble de la population dans une limite de dix jours », précise le texte officiel. D’après le magazine économique Caixin, la campagne devrait être échelonnée par districts, certains commençant dès le 12 mai, d’autres à partir du 17 mai

Validité contestée par les experts

Ce plan rappelle le goût des officiels chinois pour les grandes campagnes systématiques, mais sa validité est contestée par les experts, même en Chine. L’épidémiologiste en chef du Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies, Wu Zunyou, a déclaré à la télévision nationale CCTV que tester la population entière n’était « pas nécessaire » : « Les quartiers qui n’ont pas de cas n’ont pas besoin de tester chaque personne. » Il suggère plutôt une approche ciblée. Pour dépister toute la population en si peu de temps, Wuhan devrait multiplier par vingt ses capacités : la ville teste actuellement 50 000 à 60 000 personnes par jour, notamment dans le cadre de la reprise du travail.

Jusqu’ici, ces tests avaient permis d’identifier nombre de cas asymptomatiques, mais la ville n’avait pas enregistré de cas symptomatiques depuis trente-sept jours. Fin avril, la Commission pour la santé de Wuhan a annoncé que 1,03 million de personnes avaient déjà été dépistées. Face au risque de faux négatifs, fréquents, deux prélèvements sont en général effectués en Chine, parfois à 24 heures d’intervalle. Coût par personne : environ 180 yuans, 23 euros, soit un total de 1,8 milliard de yuans (234 millions d’euros) pour la ville pour tester sa population entière.

La Chine prend très au sérieux le risque de deuxième vague, après avoir réussi à contrôler presque totalement l’épidémie. De nouveaux foyers dans le nord du pays à Harbin, capitale de la province du Heilongjiang, ont amené les autorités à confiner les villes à nouveau. A la frontière russe, où un foyer issu de cas importés depuis la Russie avait été découvert, les mesures sont en train d’être assouplies.

La province de Jilin a enregistré 114 cas de contamination, dont six nouveaux mardi 12 mai. Dans la ville de Shulan, les écoles ont été fermées et les 630 000 habitants confinés chez eux, une seule personne par foyer pouvant sortir pour faire les courses. Mercredi matin, après la découverte de six cas à Jilin, deuxième ville de la province du même nom, la vice-maire a déclaré : « Ce foyer de Covid-19 est très complexe et sévère, et il y a un risque très important qu’il se diffuse davantage. » Alors que l’essentiel du pays retrouve une vie normale, en témoigne la réouverture de Disneyland à Shanghaï lundi, le pays n’en a pas fini avec l’épidémie.

Check Also 推荐文章

【国际参考】美利坚大分裂 (2/2) America’s Great Divide: 从奥巴马到特朗普 From Obama to Trump

— 【华盛顿】,2020年1月14日,PBS 2020年对于美国而言无疑是决定命运的一年,“选举”,一切都和这两个字有关。两部近四小时的纪录片将展开 ...