【国际参考】卫国战争胜利75周年 Moscou affiche la puissance militaire et le patriotisme russes

— 【莫斯科】,2020年6月24日,新华网

俄罗斯24日在莫斯科红场举行盛大阅兵式,纪念卫国战争胜利75周年。除俄方外,来自中国、白俄罗斯、塞尔维亚、亚美尼亚、哈萨克斯坦等13个国家的仪仗队在红场受阅

Vladimir Poutine, Le chef du Kremlin préside mercredi sur la place Rouge les célébrations marquant le 75e anniversaire de la victoire sur le nazisme prévues le 9 mai, et retardées à cause du virus

上面是现场实况“精华版”(20分钟),重要的环节重现于目。下面是中文官方报道。后面是法新社(温家宝在任时被封,因为揭发他家腐败贪污)报道

莫斯科时间10时(北京时间15时),阅兵式在雄壮的乐曲伴奏下拉开帷幕。俄罗斯总统普京在致辞时说,苏联人民为取得卫国战争胜利,英勇走过了付出无数牺牲的道路。“这一过程是清晰的事实,我们必须捍卫这些事实并将其传递给子孙后代。”

普京还表示,加强各国人民间的友谊和信任至关重要,俄罗斯愿就国际事务中的紧迫问题与他国开展对话合作。“急速变化的当今世界需要建立全面牢固的安全体制,我们只有共同努力,才能保护这个世界免遭种种新威胁。”

检阅中,约1.3万名来自俄各军兵种的受阅人员组成51个方队正步通过红场。

在武器装备受阅时,11辆卫国战争时期著名的T-34型坦克,引领着23个装备方队依次入场,展示了200多件武器装备,其中包括 伊斯坎德尔-M 地对地战术导弹、S-350 防空导弹、T-90M 坦克等新近装备俄军或完成升级改造的新式武器。在 米-26 多用途直升机引领下,75架俄各型轰炸机、运输机、预警机、空中加油机、战斗机分成17个编队,自北向南依次飞过红场上空。

据俄国防部消息,为保障在新冠疫情期间顺利完成此次阅兵,俄军防核、防化、防生物兵在阅兵前对受阅部队驻地、训练场和相关车辆等进行了消毒防护。

除莫斯科以外,当天在圣彼得堡、加里宁格勒、符拉迪沃斯托克等其他俄27个城市也举行了规模不等的阅兵式。在俄驻叙利亚赫迈米姆空军基地,共有1000多名俄军人和叙利亚政府军官兵参加了阅兵式。

1945年6月24日,苏联首次在红场举行纪念卫国战争胜利阅兵式。苏联解体后,俄罗斯自1995年起每年5月9日举行卫国战争胜利日阅兵式。今年由于新冠疫情等因素影响,该阅兵式推迟到6月24日举行。

Défilé militaire et patriotisme russe à l’aube du référendum de Poutine

Vladimir Poutine a célébré mercredi le sacrifice soviétique et la dette du monde envers Moscou lors des commémorations de la défaite nazie, une cérémonie patriotique à l’aube du referendum devant laisser l’empreinte du président sur la Constitution.

“Il est impossible même d’imaginer ce que le monde aurait été, si l’Armée Rouge n’était pas venue pour le défendre”, a proclamé M. Poutine, lançant cette parade qui aurait dû avoir lieu le 9 mai mais fut reporté à cause de l’épidémie de nouveau coronavirus.

Les soldats soviétiques “ont libéré les pays d’Europe des envahisseurs, ont mis fin à la tragédie de l’Holocauste, et ont sauvé du nazisme, cette idéologie mortelle, le peuple d’Allemagne”, a souligné le président russe face à ses troupes en uniformes d’apparat, et sans masques malgré l’épidémie.

Ce moment de communion patriotique pour les 75 ans de la fin de la guerre, a vu défiler sur la Place rouge quelque 14.000 soldats, mais aussi des chars, des missiles, des système anti-aériens et l’aviation, dont des modèles sont engagés en Syrie, un conflit qui illustre le retour de la puissance russe sur le scène internationale.

Sobre, le président russe n’est pas revenu sur ses accusations contre les Occidentaux, qu’il a encore accusé la semaine dernière de “révisionnisme” historique anti-russe dans un long article.

Il a aussi appelé la communauté internationale à l’unité pour faire face aux défis d’aujourd’hui, insistant sur l’importance “de l’amitié, la confiance entre les peuples” et du “dialogue et de la coopération sur les questions actuelles qui sont à l’agenda international”.

Les commémorations de la fin de la Seconde guerre mondiale auront cependant été beaucoup moins grandioses que prévu à cause du Covid-19. Aucun président ou Premier ministre occidental n’était là, aux côtés de Vladimir Poutine.

Même certains dirigeants des pays de l’ex-URSS n’ont pas fait le déplacement. Le chef de l’Etat russe avait néanmoins à ses côtés ses alliés les présidents kazakh, moldave, bélarusse ou encore le Serbe Aleksandar Vucic.

– Une semaine pour voter –

L’évènement qui symbolise aussi la fierté et la puissance retrouvée de la Russie, après 20 ans sous la direction de Vladimir Poutine, s’est tenu juste avant le referendum sur une réforme constitutionnelle, visant notamment à donner à l’actuel chef de l’Etat la possibilité de rester au pouvoir jusqu’en 2036, l’année de ses 84 ans.

En raison des risques dus au nouveau coronavirus et afin d’éviter les queues, les bureaux de vote ouvriront dès le jeudi 25 juin, soit une semaine avant la date formelle du scrutin du 1er juillet, et les Russes pourront aussi voter en ligne.

Les détracteurs de M. Poutine lui reprochent d’avoir organisé parade et vote alors que le pays connaît encore des milliers de nouveaux cas quotidiens de Covid-19 et que Moscou, malgré son déconfinement, continue d’interdire les rassemblements publics.

Le président russe a lui-même souligné dans un discours télévisé mardi que “le combat contre l’épidémie continuait”, et le Kremlin comme la mairie de Moscou ont demandé aux Russes de suivre le défilé à la télévision au lieu d’y assister dans les rues.

Mais avec l’aménagement des jours de vote et la mise à disposition de masques et de gel désinfectant, le Kremlin juge que voter au référendum n’est “pas plus dangereux qu’aller au supermarché”.

– Pas de successeurs –

Outre la dérogation faite à M. Poutine pour exercer après 2024 deux mandats de plus s’il le souhaite, cette réforme accorde au président des prérogatives supplémentaires, comme les nominations de juges.

Elle inscrit aussi dans la Constitution des principes conservateurs chers à Vladimir Poutine.

Ainsi le mariage y est défini comme l’union d’un homme et d’une femme, fermant donc la porte aux homosexuels.

La foi en Dieu y fait aussi son entrée, une petite révolution dans un pays encore marqué par 70 ans d’athéisme soviétique, et alors que l’Eglise orthodoxe est devenue l’un des grands alliés du président russe.

Pour l’opposition, cette réforme n’a qu’un seul but: donner à Vladimir Poutine toutes les clés pour se maintenir au pouvoir à vie.

Lui-même rejette cette interprétation, mais a néanmoins jugé dimanche que la réforme était nécessaire car le temps était “au travail, pas à la recherche de successeurs”.

Check Also 推荐文章

【国际参考】美利坚大分裂 (2/2) America’s Great Divide: 从奥巴马到特朗普 From Obama to Trump

— 【华盛顿】,2020年1月14日,PBS 2020年对于美国而言无疑是决定命运的一年,“选举”,一切都和这两个字有关。两部近四小时的纪录片将展开 ...